L'Organisation des Nations unies (ONU) estime à 300 000 le nombre d'enfants soldats actuellement en activité. Ils sont principalement utilisés lors des guerres civiles, ou par des groupes criminels paramilitaire et ce, dans toutes les régions du monde.

A l’occasion de journées internationales des enfants soldats le 12 février 2008, Radikha Coomaraswamy, secrétaire générale adjointe des Nations unies a indiqué que 58 organisations continuent à recruter et utiliser des enfants dans 13 pays. Dans les conflits récents, les observateurs internationaux ont constaté que les enfants étaient de plus en plus jeunes, dès 7 ou 8 ans. Certains contingents d'enfants soldats, notamment en RDC, comptent jusqu'à 40% de filles.

Ces enfants peuvent être enrôlés de force après avoir été enlevés, voire torturés. Mais leur engagement peut aussi être "volontaire", du fait de l'endoctrinement pour une cause politique, religieuse, ou plus prosaïque:  comme le dit Birahima dans Allah n'est pas obligé, "on devient enfant soldat comme ça on bouffe tous les jours".  Ceux qui ne sont pas envoyés au combat sont utilisés pour des tâches logistiques ou comme esclaves sexuels. Dans tous les cas de figure, il est certain que la prolifération et l'accès facile à des armes légères et peu chères sont des facteurs qui contribuent fortement à l'exploitation des enfants soldats.

(Source Wikipedia, & extrait du Dossier de la Cie Bou-Saana).



 

 

Documentaires

En savoir plus

Le droit international des enfants :
Textes du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (Comité des Droits de l'enfant) -
Les organisations de protection des droits de l'homme.
www.enfants-soldats.com
Amnesty international